Asaya Hong Kong : un sanctuaire de paix et de bien-être en plein cœur de TST

29 Janvier 2020


par Aude Camus
 
Cela fera bientôt un an que le Rosewood Hong Kong a ouvert ses portes (souvenez-vous, l’ouverture officielle avait eu lieu le 18 Mars et je vous partageais dans la foulée cet article sur les chiffres marquants de cet hôtel de tous les superlatifs à Hong Kong) et au cours des derniers mois d’autres ouvertures sont venues animer la vie de l’hôtel hyper luxe des Victoria Dockside : ouverture des restaurants Bayfare Social et Henry mais aussi du bar caché XX exclusivement réservé aux femmes. Mais l’ouverture que j’attendais avec le plus d’impatience était celle d’Asaya, le concept dédié au bien-être au cœur de l’hôtel. 

Asaya Hong Kong : un sanctuaire de paix et de bien-être en plein cœur de TST
Attention, ne pensez pas qu’Asaya n’est qu’un spa. Il s’agit bien non pas d’un simple spa mais d’un concept entier dédié au bien-être qui intègre notamment un restaurant et propose des soins mais aussi des programmes complets de remise en forme, des retraites bien-être et des ateliers qui couvrent un grand nombre de disciplines. Comme un petit monde coupé du reste du monde en plein cœur de cet hôtel qui est déjà lui-même un monde à part.
 
Mais assez parlé … il est temps de se glisser dans un peignoir de bain. Je profite d’une après-midi toute grise en ce mois de Janvier pour découvrir les lieux et profiter de 60 min de Singing Bowl Meditation (relaxation au son des bols Tibétains) suivi d’un soin visage lui aussi de 60 min, le Super Seed Nutrient Facial avec les produits naturels de la marque Votary (marque très exclusive distribuée notamment chez Harrods). Les lieux procurent un sentiment immédiat d’apaisement et j’aime beaucoup l’organisation autour du patio. On passe de l’intérieur à l’extérieur pour naviguer entre les vestiaires, le Tranquility Lounge, les Urban Sanctuary Suites ou encore les Bath Houses et on n’a jamais l’impression d’être dans un espace clôt. On respire et rien que cela, ça détend.
 
Mais me voilà encore en train de papoter et papoter et je ne suis toujours pas changée.

Photo par Aude Camus
Photo par Aude Camus
Allez, hop hop hop on enfile enfin ce peignoir et on en profite pour jeter un œil à ces vestiaires : marbres, bois précieux, produits de beauté soigneusement sélectionnés (je me suis vraiment retenue, si je m’étais écoutée j’aurais tout piqué : le savon main et le shampoing Maison Caulières, la brosse à dents en bambou, la brume texturisante cheveux Philip B. …).
 
Malheureusement, étant enceinte, je ne peux pas profiter aujourd’hui des Bath Houses inspirées de thermes romains. J’aurais pourtant bien aimé faire trempette dans les bains chauds et découvrir les différents bassins sensoriels mais ce n’est pas recommandé et cela me fera une bonne excuse pour revenir ! Il est de toute façon temps pour moi d’entrer dans ma suite (car oui, ici pas de salle de soin mais plutôt des suites) ou m’attends Kit pour ma session de Singing Bowl Meditation.

Asaya Hong Kong : un sanctuaire de paix et de bien-être en plein cœur de TST
Je me glisse avec bonheur sous la couverture de la table de massage (me glisser sous une couette me rend toujours heureuse) et laisse kit placer un bol Tibetain à proximité de ma tête et un autre entre mes pieds. Je n’ai plus qu’à me laisser aller alors qu’elle fait raisonner les bols et que les vibrations se répandent dans mon corps. Effet relaxation garantie … je me suis endormi en 5 min ! Je pense avoir dormi quasi toute l’heure du traitement, n’ouvrant les yeux que de temps en temps en ayant peur de ronfler avant de replonger avec délectation dans une somnolence réparatrice.
 
Gros point plus. Je n’ai pas eu à me lever ni à changer de suite pour mon soin du visage. C’est un petit détail mais vu l’état de repos absolu dans lequel j’étais, j’étais bien contente de pouvoir rester au chaud sous les draps et que ma masseuse vienne à moi.
 
Le soin visage commence par un nettoyage délicat mais profond du visage pour éliminer pollution et traces de maquillage. Les gestes sont précis, un mélange de pressions légères et de mouvements plus larges sur l’ensemble du visage et le décolleté. Je me sens de nouveaux partir dans les bras de Morphée ! Mais l’étape extraction des pores vient me réveiller. Ce n’est jamais le meilleur moment d’un soin visage mais ces quelques minutes de légère douleur sont nécessaires pour avoir une peau lumineuse et qui respire et elles sont vites oubliées alors que ma masseuse utilise maintenant des rollers de quartz rose glacés pour stimuler la circulation de mon visage et raffermir ma peau. Un bonheur. Vient ensuite l’application d’un masque au Matcha, masque dont la pause s’accompagne d’un massage des mains et du cuir chevelu. Le paradis. L à tout de suite je resignerais bien pour une heure supplémentaire … je n’ai juste pas envie que cela s’arrête. Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin et on finit ce soin divin par l’application d’une touche d’huile visage nourrissante.
 
Je ne suis absolument pas prête à affronter la réalité et à monter dans un métro. Je vais donc plutôt profiter un peu de Tranquility Lounge, m’y servir un thé et piquer des noix et des fruits dans le tiroir à snacks.

Photo par Aude Camus
Photo par Aude Camus
Il fait trop froid aujourd’hui pour m’asseoir dans le patio donc je profite de l’intérieur cocooning. Une bougie qui brule, un bon livre … je sens bien que je prends racines.
 
Plus d’infos sur les différents programmes bien-être et soins proposés par Asaya
 
Asaya Hong Kong
6/F, Rosewood Hong Kong
Victoria Dockside, 18 Salisbury Road – TST
 


 
Cet article s’appuie sur une après-midi à Asaya offerte par les équipes du Rosewood Hong Kong et comprenant le soin visage de 60 minutes et la Singing Bowl Meditation. Ni Rosewood ni Asaya n’ont payé pour que cet article soit publié et l’avis exprimé reste donc 100% celui de son auteur.









 









 



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Juillet 2020 - 07:00 Les coups de cœur beauté de Juillet 2020


Nouveau commentaire :
Twitter