Série staycation #7 – Four Seasons Hong Kong

16 Janvier 2020


par Aude Camus
 
Je ne sais pas vous mais je trouve toujours que Janvier et Février sont des mois plutôt déprimants. Les festivités de fin d’année semblent déjà bien loin et le printemps semble ne jamais vouloir arriver (bon je vous l’accorde, l’hiver à Hong Kong est plutôt plaisant mais tout de même !). Mais pas question de me laisser aller à la déprime, ce n’est pas du tout la façon dont j’ai envie d’attaquer l’année. Je profite donc de ces mois un peu creux pour me faire du bien. En m’organisant pas exemple une petite staycation pour échapper à la routine.
 
Enfin petite staycation, petite staycation … quitte à se faire plaisir autant sortir le grand jeu, non ? Moi j’ai en tête un hôtel cinq étoiles avec vue imprenable sur le Victoria Harbour et des restaurants étoilés (la plus grosse concentration d’étoiles au monde – huit en tout – sous un même toit pour être 100% exacte). Et oui, c’est au Four Seasons Hong Kong que j’ai décidé de poser mes valises.

Série staycation #7 – Four Seasons Hong Kong
J’adore cet hôtel. Il a une petite touche de charme désuet mais surtout une vue incroyable sur la Victoria Harbour, vue dont on peut notamment allègrement profiter depuis la piscine à débordement, sans parler du spa parfait qui propose les soins Biologique Recherche (redécouvrir notre avis sur les soins visages Biologique recherche au Spa du Four Seasons Hong Kong) et surtout, surtout, de mon restaurant préféré à Hong Kong, le triple étoilé Caprice (redécouvrez notre interview du chef Guillaume Galliot).
 
En parlant de Caprice justement, est-ce qu’un déjeuner étoilé ne serait pas la parfaite façon de fêter cette nouvelle année mais aussi de lancer cette staycation placée sous le signe du plaisir ? 

Série staycation #7 – Four Seasons Hong Kong
Allez, soyons fous et offrons-nous un de ces longs déjeuners dont nous Français avons l’apanage. Vous savez, ces déjeuners qui s’étirent jusqu’au milieu de l’après-midi mais qu’on voudrait ne jamais voir s’arrêter parce qu’on est juste trop bien. Si le diner chez Caprice est une expérience que je ne peux que recommander, il y a définitivement quelque chose de très décadent à passer son déjeuner et son après-midi près des larges baies vitrées du restaurant à regarder passer les bateaux en savourant les délices de Guillaume.  Assurez-vous tout de même de garder un peu de place pour le plateau de fromages (à se damner) et les plaisirs sucrés imaginés par le chef pâtissier Vivien Sonzogni. Je n’ai pas vu le temps passer ! Déjà 3h que nous sommes ici et je me verrai bien prolonger encore un peu le plaisir. Peut-être est-ce l’alcool qui commence à m’envelopper de ses vapeurs. Allons donc prendre un verre de fin d’après-midi au Blue Bar. Je profite de la lumière dorée de cette fin d’après-midi un Martini à la main et je dois avouer que la déprime de début d’année me semble loin, très loin.
 
Mais oui, vous avez raison. La nuit vient de tomber ce qui veut dire que nous sommes dans l’hôtel depuis bien 4-5h et nous n’avons pas encore vu notre chambre. Allez hop, en route. Il est temps de découvrir notre Harbour View room

Série staycation #7 – Four Seasons Hong Kong
Et effectivement, cette vue vaut le détour ! À droite la ville et les buildings de Central, Admiralty et Wan Chai, à gauche l’immensité de la mer et juste en face la skyline de Kowloon. Il me reste une bonne heure avant que la Symphony of Lights n’éclaire le Victoria Harbour de ses lumières et, si je ne veux pas rater ce spectacle, j’ai largement le temps de me glisser dans un gros bain chaud. Que voulez-vous, je ne peux pas résister à une salle de bain en marbre et une baignoire de cette taille, d’autant plus quand elle fait aussi jacuzzi et que je peux regarder la tv bien au chaud sous une grosse dose de mousse ! Vous m’avez donc perdue pour la prochaine heure, profitez-en pour tester la salle de sport ou alors faire un plongeon dans la piscine.

Série staycation #7 – Four Seasons Hong Kong
Que mange-t-on ce soir vous demandez-vous ? Hum … je suis encore bien pleine suite au festin de ce midi. Vous m’en voudriez beaucoup si l’on faisait léger ? Commandons donc en room-service, cela nous permettra de diner face à cette vue incroyable. Oui je sais, cela veut dire que nous renonçons à tester les deux autres restaurants étoilés de l’hôtel : Lung King Heen, le premier restaurant Chinois au monde à avoir obtenu 3 étoiles Michelin, et Sushi Saito. Mais cela nous fait aussi une très bonne excuse pour revenir bientôt !
 
Et maintenant, si vous le voulez bien, extinction des feux ! Ce lit est si confortable !
 
J’ai passé une nuit parfaite. J’ai réellement dormi comme un bébé. Et je ne suis clairement pas prête à quitter ma chambre, l’hôtel, ni même mon peignoir tout doux. Allez, je me la joue fainéante en ce Dimanche matin. Pas le courage de descendre au Lounge pour le petit-déjeuner, je commande au lit. Alors, alors … pain au chocolat, oui bien sûr. Hum et ce granola maison est une tuerie. J’ajoute quelques fruits frais pour la touche santé et un grand café. Quel bonheur !
 
Oui oui oui, je le sais, l’instant fatidique est arrivé. Il faut partir. Mais avant cela, un dernier remerciement à toute l’équipe de l’hôtel ; de la réception à Caprice en passant par ceux qui nous ont apporté nos gourmandises dans notre chambre, nous avons été traités comme des rois !
 
Four Seasons Hong Kong
8 Finance Street – Central
 


 
Cet article s’appuie sur un séjour d’une nuit pour deux offert par le Four Seasons Hong Kong. Ce séjour s’est accompagné d’un déjeuner chez Caprice. Le Four Seasons Hong Kong n’a pas payé pour cet article et l’avis exprimé reste donc 100% celui de son auteur.












 




 


 



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 10 Janvier 2020 - 07:00 The Island Lodge : une adresse qui se chuchote


Nouveau commentaire :
Twitter