Conversation avec Payal, Fondatrice de ClassPass

26 Novembre 2018


Conversation avec Payal, Fondatrice de ClassPass
par Aude
 
Lancé à Hong Kong il y a peine 2 mois (mais déjà bien implanté au Etats-Unis avec quelques années d’expérience), ClassPass fait déjà pas mal d’adeptes avec son concept de sport à la carte. Et vous, vous avez testé ? Moi oui ! Et je trouve le principe top. J’étais donc ravie de pouvoir en discuter plus en détails avec la fondatrice, Payal, de passage à Hong Kong pour seulement quelques heures. 

 

Conversation avec Payal, Fondatrice de ClassPass
Bonjour Payal. Tu nous en dirais un peu plus sur les débuts de ClassPass ? Comment t’es venue l’idée de cette plateforme de sport à la carte ? 
Mes parents, Indiens, ont émigré aux Etats-Unis dans les années 1970 et ont bossé hyper dur pour que ma sœur et moi ayons la meilleure vie possible. Ils nous ont enseigné la valeur du travail. Je viens d’un univers très corporate et business, j’ai toujours voulu bien faire pour satisfaire mes parents et j’ai fait le MIT où j’ai obtenu un diplôme en Operations Research and Economics. J’ai ensuite commencéà bosser en tant que consultante chez Bain & Company et j’ai également été digital strategist chez Warner Music Group. 
 
La dance a toujours jouéun rôle important dans ma vie. D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours dansé. C’est de là qu’est néClassPass. Je cherchais un studio de danse mais je ne savais pas ou chercher ni comment en trouver un qui me conviendrait. J’ai alors eu l’idée d’une plateforme qui réunirait un maximum de studios et permettrait de les tester. Classpass était né (enfin nous lui avons donné plusieurs noms avant Classpass dont Classtivity). 
 
Quel a été le plus gros challenge que tu as rencontré dans cette aventure ? 
J’ai notamment perdu un an, un an de travail sur un produit qui n’était pas bon. Mais ça je ne l’ai su qu’en le lançant et en réalisant que pas mal d’ajustements étaient nécessaires. Donc un an d’énergie, de temps et d’argent perdu. Cela m’a appris une chose super importante : ne retardez pas le lancement de votre produit, lancez-vous au plus vite pour tester le marché. Votre produit ne sera jamais parfait tant que les consommateurs ne l’auront pas testé et plus vous retardez le lancement plus vous perdez du temps inutilement car vous ne pouvez pas faire les ajustements nécessaires. 
 
Si je pouvais vous donner un conseil important : agissez, lancez-vous. Vous pouvez passer des heures à travailler votre plan marketing, à imaginez une stratégie réseaux sociaux mais pensez à votre produit avant tout. Un bon produit se vendra par lui-même. Pour ClassPass par exemple, beaucoup de nos clients souscrivent parce quelqu’un d’autre leur a recommandé le produit. Bien évidemment, il est impensable aujourd’hui d’ignorer la force des réseaux sociaux mais pensez d’abord à avoir un produit qui fonctionne. 
 
Un autre conseil serait de bien vous entourer. Vous n’avez pas le temps de perdre du temps avec des personnes négatives ou qui ne se bougent pas. Il vous faut un entourage qui vous motive. 
 
Une journée type pour toi cela ressemble à quoi ? 
Ça n’existe pas ! Mais il y a une chose à laquelle je ne déroge jamais : au moins une session de sport par jour et cela quel que soit l’endroit où je suis dans le monde. J’ai besoin de ça pour être efficace dans ce que je fais. Pour moi une session de sport c’est comme un rdv pro, je la mets dans mon agenda et je dois y aller, un point c’est tout. 


 



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter