Voir les cerisiers en fleurs : Japon ou Corée du Sud ?

4 Mars 2020


Contenu original en Anglais fourni par Jacada
Traduit de l’Anglais au Français par Aude Camus
 
Ah le Printemps … une des plus belles saisons en Asie ! Les arbres se parent de toutes les teintes de rose et les pétales de cerisiers virevoltent gracieusement au vent … enfin, dans certains pays seulement. Nous n’avons malheureusement pas la chance de connaitre la saison des cerisiers en fleurs ici à Hong Kong. C’est bien dommage car chacun devrait avoir la chance de vivre cette jolie expérience une fois dans sa vie. Voici donc un petit guide des meilleures destinations pour vivre un peu de poésie à l’ombre des cerisiers en fleurs. Et non il n’est pas trop tard pour réserver vos billets !
 
 
 
JAPON
 
Les cerisiers en fleurs du Japon, plus connus sous le nom de Sakura, sont réputés dans le monde entier et découvrir le pays alors qu’il est recouvert d’un tapis de pétales de fleurs a quelque chose de magique. C’est dans la capitale Tokyo, et dans les cités impériales de Kyoto et Osaka, qu’il faudra vous rendre pour profiter au mieux de l’éclosion des cerisiers.
 
Osaka

Voir les cerisiers en fleurs : Japon ou Corée du Sud ?
À Osaka, le célèbre château semble reprendre vie dans son décor d’arbres roses. Construit en 1583, sur le site qui accueillait auparavant le temple Ishiyama Honganji, ce château a longtemps été le plus grand du Japon et reste aujourd’hui un lieu historique emblématique.
 
 
Kyoto 

Voir les cerisiers en fleurs : Japon ou Corée du Sud ?
À Kyoto, c’est un charmant mélange de sites historiques classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, palais, machiya (maisons traditionnelles en bois) et temples colorés qui sert de décor aux cerisiers en fleurs. Une journée d’exploration commence par une paisible, presque méditative, marche le long de la Promenade du Philosophe. Au bout de ce chemin tranquille, faites une pause au temple Nanzenji, le temple principal de la secte Rinzai, l’une des trois sectes du l’école Zen dans le Bouddhisme Japonais. Les jardins de ce temple, sur le flanc d’une colline calme, offre un cadre particulièrement paisible en période de floraison.
 
 
Tokyo

Voir les cerisiers en fleurs : Japon ou Corée du Sud ?
Les rues vibrantes de la capitale se transforment complètement sous l’effet des cerisiers en fleurs. Pourquoi ne pas profiter de la saison pour vous initier à l’art de l’« Ikebana », l’art traditionnel Japonais de la composition florale ?  Vous pourrez également vous dirigez vers le parc national Kitanomaru Koen, proche du Palais Impérial, pour voir les cerisiers en fleurs. Un autre spot à ne pas manquer est le parc Ueno avec ses 1,000 et quelque arbres.
 

 
CORÉE DU SUD
 
Si le Japon est mondialement reconnu pour ses cerisiers en fleurs, la Corée du Sud n’est pas moins belle que l’Empire du Soleil Levant pendant la saison des Sakura. Les villes de Séoul, Gyeongju et Busan offrent de formidables opportunités de se plonger dans la culture millénaire du pays tout en profitant de la beauté des arbres en fleurs.
 
Séoul

Voir les cerisiers en fleurs : Japon ou Corée du Sud ?
Dans la capitale, les meilleurs endroits pour capturer la beauté des cerisiers en fleurs sont le Changdeokgung Palace et son Secret Garden, les rives du fleuve Han et le parc Yeoido qui accueille le « Yeouido Spring Flower Festival ». Le Changdeokgung Palace fut la deuxième résidence royale construite en Corée du Sud, suite à la construction en 1405 du Gyeongbokgung Palace. Utilisé par les rois comme résidence de repos, son jardin est un havre de paix qui abrite notamment un arbre gigantesque vieux de plus de 300 ans, un étang et un petit temple, un lieu poétique où profiter en toute quiétude de la saison des cerisiers en fleurs.
 
 
Gyeongju

Voir les cerisiers en fleurs : Japon ou Corée du Sud ?
Les lieux incontournables de Gyeongju pour profiter des cerisiers en fleurs sont l’étang Anapji et le lac Bomun. Construit en 675, l’étang Anapji est un havre de nature et d’exotisme imaginé par l’homme au sein même de l’enceinte du palais Donggung.  Le lac Bomun a lui aussi été construit par l’homme, sur le site d’une ancienne forteresse sur le mont Myeonghwalsan. Quand arrive le printemps, ces deux lieux se parent de toutes les nuances de rose qui se reflètent dans les eaux de l’étang ou du lac et leur confèrent une dimension presque mystique.
 
 
Busan

Voir les cerisiers en fleurs : Japon ou Corée du Sud ?
Seconde ville la plus peuplée de Corée du Sud, la culturellement riche Busan vibre d’une énergie très particulière. Des gratte-ciels y ont poussés, entre les plages et les montagnes verdoyantes. Pour observer les cerisiers en fleurs, il faudra vous rendre au Jinhae Gunhangje Cherry Blossom Festival dans le quartier de Jungwon Rotary. Ce festival comprend également une parade militaire et des performances culturelles qui vous permettront de vous imprégner de la culture Sud-Coréenne.






 

Voir les cerisiers en fleurs : Japon ou Corée du Sud ?
Jacada
 
Jacada est une compagnie créatrice de voyages sur-mesure multirécompensée. Leurs voyages sur-mesure s’adressent à ceux et celles en quête d’authenticité et d’une aventure enrichissante qui s’éloigne des sentiers battus.   










 



Nouveau commentaire :
Twitter