Uma Nota dévoile son nouveau menu

18 Juin 2019


Cet article a d'abord été publié en Avril 2017 pour l'ouverture du restaurant avant d'être mis à jour en Juin 2019 pour la sortie du nouveau menu. 

 

par Aude Camus
 
Si vous me lisez régulièrement (et si ce n’est pas le cas, c’est mal!), vous le savez déjà, j'ai complètement succombé à la nouvelle tendance food du moment : la fusion Japon/Amérique Latine. Tout a commencé avec le Brésilien-Japonais Djapa, avant que l’on craque pour la cuisine Nikkei de Tokyolima.
 
Uma Nota  est le petit dernier. Un boteco comme on l’appellerait au Brésil soit un petit bistro ou l’on vient se rafraichir, grignoter de la street food typique et profiter tout simplement. Uma Nota est un vrai petit bout de São Paulo en plein cœur de Central.

Edits de Juillet 2019 

L’accueil est top, j’ai presque l’impression d’être une habituée. L’hospitalité à la brésilienne ! Mais étant venue ici plusieurs fois au cours des 3 dernières années, je peux presque dire que je suis une habituée finalement. 

Décor simple mais design et j’adore la vue sur l’immense graffiti de l’autre côté de la rue. En fait, dès la rue on est dans l'ambiance Sao Paulo, entre les marches qui mènent au restaurant et rappellent les escaliers multicolores de Rio de Janeiro ou la fresque pleine de peps imaginée par l'artiste Elsa Jeandedieu (que j'ai interviewé l'an dernier). 

La meilleure place ? Au comptoir, bien sûr. Rien de mieux que de regarder les plats mijoter, et puis c’est plus facile pour recommender une tournée cocktails (oups).

D'ailleurs, on se commanderait bien petite caipi pour commencer non ? Je peux vous dire qu'ils maitrisent l’art de mixer cachaça, sake ou whisky Japonais avec des épices, des herbes et des fruits. 

On commande les plats pour calmer tout ça ? 

Je suis accro, depuis le début, à leurs bouchées à partager notamment les, très très addictives, Dadinhos de Tapioca (HKD 75), des croquettes de tapioca et de fromage mais aussi les Coxinhas de frango (HKD 85), des dumplings version brésilienne. Ouf, ces chouchous sont encore au menu. Mais je craque aussi pour les toutes nouvelles Croqueta de linguiça (HKD 75), des croquettes à la saucisse accompagnées d'une petite mayonnaise concombre/wasabi. C'est bon et ça se picore tout seul. 

Une autre très joli ajout à ce menu est le Polvo Teriyaki (HKD 135). 

Regardez-moi ce poulpe grillé  ... une petite tuerie. J'adore la touche sucrée de la sauce teriyaki et le jeu de texture entre le poulpe croquant, un peu caoutchouteux, et les patates douces très fondantes. Allez allez, éloignez moi ça ... je suis en train de faire un carnage alors qu'il y a encore plein de plats à tester. 

Une des signatures chez Uma Nota? Les ceviche. Ça tombe bien, j'adore ça. Et tous ceux que j'ai testés jusqu'ici m'ont toujours beaucoup plue. Le tout nouveau Ceviche Nikkei (HKD 175) ne fait pas exception. 

Poisson blanc, poulpe (au cas où vous ne l'aviez pas deviné, j'adore ça), vinaigre de riz, sauce soja, navet japonais, jus de citron vert, coriandre, oignon rouge et avocat ... c'est frais, un peu relevé et juste très bon finalement. Mais je n'en attendais pas moins. 

On passe ensuite aux petites brochettes, à grignoter dans le plus pur style street food. Pour une première fois chez Uma Nota, les brochettes Beef (HKD 115) sont un must. Le boeuf au Brésil c'est une institution. Mais j'avoue un faible pour les brochettes Tuna (HKD 115) qui viennent de faire leur entrée au menu. Elles sont fondantes et légèrement piquantes. 

​Un autre plat signature ici est la Fraldinha (HKD 370), une bavette servie avec farofa (de la farine grillée qui apporte une touche de croustillant) et feijao (haricots blancs). Mais la connaissant déjà, j'opte aujourd'hui pour le Robalo (HKD 290), un bar cuit dans une feuille de bananier et parfaitement fondant. 
 

Vous cherchez un lieu à l’ambiance détendue et chaleureuse, où la bouffe est bonne et se partage sans problème, où les prix sont raisonnables et où les cocktails se boivent sans soif ? Organisez-vous un petit trip au Brésil, direction Sao Paulo, direction Uma Nota.
 
 
Uma Nota
38 Peel Street, Central



 

Cet article s'appuie sur un diner médias organisé par Uma Nota mais n'a pas donné lieu à une rétribution financière. L'avis exprimé est donc 100% celui de son auteur. 

 







 



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Octobre 2019 - 07:00 Un cocktail ? Oui, mais avec vue alors !


Nouveau commentaire :
Twitter