La Chandeleur

2 Février 2018



par Aude
 
Aujourd’hui, 2 Février, nous fêtons La Chandeleur. Excuse parfaite pour une petite piqure de rappel pleine de gourmandise : 
  • Où manger des crêpes à Hong Kong ?
  • Une recette de pâte à crêpes toute simple à faire chez soi
  • Une petite interview de Philippe Ricard, l’homme derrière La Crêperie qui partage son amour de la crêpe de Shanghai à Hong Kong en passant par Ho Chi Minh.
 
Un point d’histoire rapide avant d’attaquer la dégustation : pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?
Le 2 Février est à l’origine une fête religieuse, la présentation de Jésus au Temple. Au Vème siècle, le Pape Gelasius décide de commémorer cette date en organisant, tous les ans, une procession à la lumières des bougies dans les rues de Rome. D’où le nom Chandeleur qui vient de Chandelier. Pendant cette procession, des galettes de sarrasin étaient distribuée aux pèlerins et aux populations défavorisées, de là est née la tradition de manger des galettes et crêpes pour la Chandeleur.
 
Bon allez, on attaque les choses sérieuses ?
 
 
  • Où manger des crêpes à Hong Kong ?
 
Parisienne mais avec une maman Bretonne et ayant passe tous mes étés dans les Côtes d’Armor  depuis que je suis petite, je suis super exigeante rayon galettes et crêpes. Mon pêché mignon ? La galette saucisse-moutarde toute chaude, sur le marché vers 11h du matin. Sinon je suis plutôt classique, je n’ai pas forcément envie que ma crêpe soit hyper photogénique juste qu’elle soit bonne et ait un vrai gout de Bretagne. Miam la bonne beurre-sucre toute simple, toute chaude ! 

La Chandeleur
 
 
Clairement pas un petit bijou caché mais La Crêperie, qui a fêté ses 7 ans à Hong Kong en 2017,  propose des galettes et des crêpes authentiques et gourmandes. Mon repère quand j’ai besoin d’un bon bol d’air Breton !
La plupart du temps j’opte pour La Complète : jambon, œuf, emmental. Je vous l’avais dit, rayon galette je suis très classique !
 
Wanchai:  1/F, Kui Chi Mansion, 100-102 Queen’s Road East 
Sheung Wan: G/F, 69 Jervois Street 
Causeway Bay: 8/F, The L Square, 459-461 Lockhart Road 


 

La Chandeleur
 
 
Pas une petite nouvelle non plus, cette crêperie a ouvert ses portes en 2010. Le menu propose aussi bien les classiques que j’adore que des créations plus originales par le chef Gregory Alexandre.
 
Shop 2J, Po Foo Building, Foo Ming Street – Causeway Bay 

 

La Chandeleur
 
 
Contrairement aux deux autres, Odelice ! n’est pas une crêperie mais plutôt un bistro. Cependant la section galettes et crêpes de la carte est plutôt sympa et cela peut être une bonne option pour un déj entre copains.
 
G/F, Unit 9, 2 Landale Street, Wanchai
 
  • Une recette de pâte à crêpes tout simple, à faire chez soi
Faire des crêpes … potentiellement la recette la plus simple de la planète. 5 ingrédients et hop c’est parti : 
  1. Farine : 250g
  2. Sucre : 100g
  3. Œufs x 4
  4. Lait : 75 cl
  5. Beurre doux : 120g
 
Dans un grand saladier mélangez la farine et le sucre. Ajoutez le beurre, préalablement fondu, les œufs et le lait et mélangez de nouveau. Laissez reposer au frais pendant au moins 30 min.
 
L’astuce Hong Kong Madame: j’adore ajouter une goutte ou deux d’extrait de fleurs d’oranger dans ma pâte à crêpes
 
Faites chauffer une poêle à température moyenne et mettez-y une noisette de beurre. Répartissez la pâte en couche fine dans l’ensemble de la poêle. Attendez quelques minutes et, quand la pâte commence à dorer, retournez la crêpe pour faire cuire de l’autre côté.
 
Super simple non ?
 
L’astuce Hong Kong Madame : si vraiment vous avez la flemme, La Crêperie propose aussi des crêpes nature à emporter. Ne reste plus qu’à les réchauffer avant de servir. Et si vous vous y prenez quelques jours à l’avance vous pouvez aussi leur commander un pot de leur addictif caramel au beurre salé maison.
 
 
 

La Chandeleur
 
  • Philippe Ricard, fondateur de La Crêperie
Lancée en 2007 à Shanghai, La Crêperie  a ensuite ouvert ses portes à Hong Kong en 2010 et est également présente à Ho Chi Minh City. 
Entre (presque) Bretons on se comprend et j’ai voulu discuter un peu plus longuement avec Philippe Ricard, fondateur du groupe, pour mieux comprendre son parcours et découvrir les dessous du succès de La Crêperie en Asie.
 
Comment en êtes-vous arrivé à lancer des crêperies à Shanghai puis Hong Kong? 
Breton de cœur et en grande partie d’origine (le nom de ma mère est Kernevez), j’ai toujours été amateur de crêpes.
Je suis arrivé à Shanghai en 2004, envoyé par une entreprise française d’optique-lunetterie pour ouvrir une filiale. A l’époque, il y avait un petit resto français qui proposait quelques crêpes sur sa carte et ou j’allais me faire plaisir régulièrement. Mais ils ont fermé en 2005. En manque de crepes, j’ai décidé de me lancer en 2007.
 
En 2010, Yann Blandford, un jeune français installé à Hong Kong, m’a contacté car il souhaitait lancer une crêperie à Hong Kong. Le timing était parfait car j’avais commençait à bosser sur le projet de mon côté ! Nous avons alors décidé d’avancer ensemble.
 
Comment se sont passés les débuts de La Crêperie à Hong Kong? Les Crêpes ne sont pas forcément identifiées comme de la gastronomie Française, est-ce qu’il a été difficile de se faire une place sur le marché ? 
Le succès a été immédiat et la population locale est très vite venue chez nous. Pourtant, nous n’avons jamais voulu adapter le produit, au contraire nous avons essayé de conserver l’authenticité en utilisant des produits Français et des recettes typiquement Bretonnes.
 
Nous avons des clients réguliers. C’est aussi pour cela que nous avons décidé d’élargir notre offre et de proposer quelques plats bistros. D’ailleurs, nous voyons aussi de plus en plus de Français venir aussi pour ces plats bistros. Je pense qu’ils apprécient notre ambiance casual, la qualité de nos produits, notre service mais aussi nos prix qui restent très raisonnable pour un restaurant Français à Hong Kong.
 
Quelles sont vos galettes et crêpes emblématiques? 
Parmi les galettes, nous en avons 4 qui sont des top-sellers:
  • L’Eckmuhl: Reblochon fondue, pommes de terre, lardons, oignon et crème (ndlr: testée et 100% approuvée)
  • La Bigoudène: jambon, emmental, œuf et un légume au choix  
  • La Marin: coquilles Saint-Jacques, persil, crème, lardon, ail, champignons et sauce au vin blanc
  • La Rennaise: saucisse, oignon, moutarde (ndlr : mon pêché mignon)
 
Pour ce qui est des crêpes, ma préférée est la Coco Cadiz (que nous lançons tout juste à Hong Kong) – glace coco, chocolat, caramel au beurre salé, pépites de chocolat et crème fouettée. Une tuerie !
 
2 autres très populaires 
  • Le Défi: glace caramel maison, banane chaude, caramel au beurre sale
  • La Snickers: Nutella, caramel au beurre salé, cacahuètes et crème Chantilly



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Mai 2018 - 08:00 ÉCRITURE


Nouveau commentaire :
Twitter