LALLA – un pêché gourmand aux accents de Méditerranée

20 Avril 2018


LALLA – un pêché gourmand aux accents de Méditerranée

par Aude
 
Il y a quelques semaines, j’ai rencontré la jolie Anaïs Beloubad et l’ai fait sortir quelques instants de la cuisine où elle mijotait son petit bébé : LALLA.
 
LALLA  ? Un hommage hyper gourmand aux origines Marocaines-Françaises-Italiennes d’Anaïs. Une aventure pleine de saveurs inspirée par les longues heures passer petite dans les cuisines de ses grands-mères. Le résultat ? Des petits cookies aux accents de Méditerranée … complètement addictifs.
 
« J’ai grandi avec deux grand-mères incroyables qui m’ont transmis les goûts et la beauté de la cuisine Méditerranéenne. Après la naissance de mon adorable fille j’ai eu envie de créer quelque chose qui me rappelait mon histoire personnelle. LALLA est une jolie rencontre entre mon amour de la cuisine, mes racines et mon côté 100% bec sucré ! »
 
Une chose est sûre, difficile de ne pas craquer pour les trois premières recettes d’Anaïs. Et vous, pour laquelle allez-vous craquer (oui oui inutile d’essayer, vous ne pourrez pas résister … il faut goûter) ?
DESERT SNOW, mon petit chouchou, qui mêle la délicatesse de la fleur d’oranger Marocaine et la douceur de l’amande ? Ou peut-être SPRING BLOSSOM où l’eau de rose Marocaine vient adoucir les pistaches intenses venues tout droit d’Iran ? Ou alors SESAME RAIN, ce petit délice d’amande parsemé de graines de sésame. Le plus simple c’est de toutes les goûter !
 
Vous commencez à bien me connaitre. Évidemment j’adore goûter mais pour découvrir une marque j’aime aussi mieux comprendre qui se cache derrière ! 


 

LALLA – un pêché gourmand aux accents de Méditerranée
Anaïs
Créatrice de LALLA

Coucou Anaïs, tu nous en dis un peu plus sur toi, ton parcours ? Comment en es-tu arrivée à lancer LALLA ici à Hong Kong ?
J’ai suivi mon mari à Hong Kong il y a environ 1 an. Après avoir donné naissance à ma fille, je cherchais à faire quelque chose qui ait du sens pour moi. J’ai toujours adoré cuisiner et pâtisser et j’ai souhaité combiner cette passion à mes origines et mon histoire (et aussi satisfaire mon amour du sucré) et voilà l’idée de LALLA était née.
 

Comment as-tu imaginé les trois premières recettes ? Tu en as testé beaucoup avant de choisir celles-ci ou alors savais-tu depuis le début que c’était les saveurs que tu souhaitais retrouver ?
Le mélange amande et fleur d’oranger ainsi que le mélange amande et sésame sont courant au Maroc. Sans compter que j’adore ça. C’était donc écrit, je devais lancer ces deux recettes. La pistache elle n’est pas une noix que l’on trouve dans la cuisine marocaine. Cela vient du Moyen-Orient. Mais moi les pistaches j’adore donc j’ai décidé de twister un peu la classique eau de rose Marocaine. Cela n’a pas été facile, il m’a fallu une dizaine d’essai pour trouver une recette à mon goût.
 

Et le nom LALLA, d’où vient-il ?
Au Maroc, LALLA est un titre que l’on donne aux femmes nobles ou de sang royal. C’est aussi une marque de respect que l’on utilise pour s’adresser aux femmes plus âgées, par exemple nos grand-mères.
 

A quoi ressemble une journée typique dans ta vie de maman-entrepreneur ?
Le matin, je prends le temps de traiter mes emails et de faire tout le boulot administratif. Je dois aussi organiser mes sessions de pâtisserie qui sont le Lundi et le Jeudi pour m’assurer d’avoir tous mes ingrédients donc je fais mes commandes si besoin. J’essaye de toujours dégager 1 ou 2 heurs pour ma fille, qu’on puisse jouer ensemble ou aller se promener.
 
J’essaye de trouver un équilibre entre mes ambitions professionnelles et ma vie perso, je ne veux pas manquer les moments importants. Mais c’est un vrai challenge !
 

Et pour LALLA … des ambitions, des idées pour les prochains mois ?
Des idées je ne manque pas ! Cela dépendra un peu aussi de comment les choses évoluent mais je souhaite ajouter de nouvelles recettes et aussi introduire des saveurs de saison.
 
J’aimerais également développer une gamme d’accessoires que je ferais venir du Maroc. Je vais me pencher sur ça cet été. Et je travaille aussi sur une idée de panier de Noël.
 
Enfin, je cherche une solution pour écologique pour le packaging de mes cookies (par boîte de 10).


Merci Anaïs, on te laisse retourner à tes journées bien chargée et nous on va dévorer une autre fournée de tes petits cookies! 
 
 



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter