Isola, 14 ans de saveurs Italiennes et pas une ride

31 Mai 2019


par Aude Camus
 
Isola a ouvert à Hong Kong en 2005. 14 ans pour un restaurant, à Hong Kong c’est presque un record. Et pourtant, je n’avais pas encore pris le temps de tester. Pourquoi ? Par pur snobisme, je l’avoue. J’ai toujours tendance à considérer que les restaurants dans les centres commerciaux sont de moins bonne qualité et snob jusqu’au bout des ongles, je trouve que la nourriture Italienne, comme la Française, ne souffre pas la piètre qualité. Voilà c’est dit, l’Italien cheap (en dehors d’Italie j’entends, où on trouve des perles de petits restaurants qui ne coûtent quasi rien) très peu pour moi. Et puis je me suis dit que tout de même 14 ans … Sans compter la nomination, fin 2018, du chef étoilé Corrado Michelazzo en tant que Chef Exécutif du restaurant … Bref, j’ai remballé mon snobisme à deux balles et j’ai profité du lancement du nouveau menu de Printemps pour enfin rendre visite à Isola. 
 

Isola, 14 ans de saveurs Italiennes et pas une ride
On commence par ma plus grande peur : l’ambiance du lieu. Et franchement, c’est plus cosy que je ne l’aurais imaginé. En fait, j’en oublie complètement que je suis dans l’ifc. Je suis même plutôt bien là, face à la vue. 
 
Ah oui, j’ai oublié de vous prévenir, j’espère que vous êtes en forme parce que ce soir on la joue à l’Italienne donc Amuse-Bouche, Primit Piatti, Pasta, Secondi Piatti et Desserts. 
 
Allez, un verre de vin blanc pour se mettre en jambes ? Il Cappuccino di funghi porcini (HKD 158) est une parfaite petite douceur pour commencer ce repas. Un bon goût marqué de champignons sauvages adouci par la texture crémeuse. Mamma mia, ça ça me plait. Pour les Primi Piatti, je suggère que nous partagions un plat de la mer et un plat de la terre. 
 

Isola, 14 ans de saveurs Italiennes et pas une ride
La Piovra (HKD 268), un poulpe grillé servi avec une purée d’aubergines fumées et une sauce citron/framboise, me plaît bien avec sa fraicheur et sa cuisson parfaite mais pas assez pour l’emporter sur, ce qui est probablement mon plat Italien préféré, Il Vitello tonnato (HKD 198)

Isola, 14 ans de saveurs Italiennes et pas une ride
Un carpaccio de veau servi avec une sauce au thon, aux anchois et aux câpres et ici parfaitement exécuté : parfaite taille des tranches de veau, sauce dosée comme il faut, un peu relevée et servie en bonne quantité (elle ne noie pas la viande mais est suffisamment présente pour que le plat soit gourmand et pas sec). 
 
Ah tiens, voilà les pâtes. Un festin Italien peut-il se faire sans pâtes ? Je ne suis pas sûre. Mais ce que je sais et dont je suis certaine, c’est que des carbonaras cela ne se fait pas avec de la crème (ça c’est la version Normande, désolée) mais avec du jaune d’œuf. Et bien entendu, les Ravioli alla Carbonara (HKD 268) d’Isola sont faites dans les règles de l’art. Ouh c’est bon. Et que dire de la petite touche de truffe ? Une autre chose qui me plait bien c’est cette asiette de Linguine all’Astice (HKD 368).

Isola, 14 ans de saveurs Italiennes et pas une ride
Des linguine al dente, un homard entier, une sauce tomate faite maison et légèrement relevée (et même un peu sucrée tantelle est confite) … rien à dire de plus. 
 
En toute honnêteté, je pourrais très largement arrêter ce repas ici. Je suis repue et heureuse. Mais bon, je vous ai vendu Secondi Piatti et Desserts et il ne sera pas dit de moi que je me suis dégonflée donc hop, je reprends mon souffle et c’est reparti. 
 
Donc, le Branzino al sale (HKD 398), un bar cuit dans une croûte de sel et d’herbes, et le Tomahawk di Wagyu, servi avec des légumes grillés. Dieu merci, un peu de verdure. 
 

Isola, 14 ans de saveurs Italiennes et pas une ride
Je ne suis pas forcément très sucré mais si l’idée d’un dessert vous fait frétiller les papilles, le SweetArt, un plateau de desserts imaginés par le chef Corrado Michelazzo, est une vraie œuvre d’art. Pour moi ça sera un cappuccino, histoire de finir ce repas comme je l’ai commencée. 
 
Verdict : il serait temps que je sois moins snob et accessoirement aussi plus raisonnable lorsque je commande au restaurant parce que là je suis à la limite d’être malade. Quoi qu’il en soit, j’ai beaucoup aimé les pâtes chez Isola et j’ai envie de venir tester leurs pizzas à pâte fine. 
 
 
Isola
Shop 2075, 2/F, ifc mall – Central 
 

 
Cet article s’appuie sur un diner médias organisé par Isola mais n’a pas donné lieu à une rétribution financière. L’avis exprimé est donc 100% celui de son auteur.
 







 



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Juin 2019 - 07:00 Notre Top 5 cookies à Hong Kong

Mardi 18 Juin 2019 - 08:00 Uma Nota dévoile son nouveau menu


Nouveau commentaire :
Twitter