IRIS

15 Février 2018


https://www.irishkg.com/
https://www.irishkg.com/
par Aude
 
IRIS : Your Escape est de retour à Hong Kong ces 3 et 4 Mars. IRIS ? De jours consacrés au Yoga et au Bien-être au Nursery Park de Kowloon. L’objectif ? Réunir les gens dans un environnement bienveillant et inspirant mêlant yoga, méditation, musique, arts, et initiation au bien-être.
 
L’année dernière je n’y suis pas allée. Pourquoi ? J’avais peur de m’y sentir mal à l’aise, pas à ma place car pas assez « experte ». J’avais peur de paraitre ridicule. Vous êtes comme moi ? Devinez-quoi … tout ça c’est dans la tête. Si il y a bien une chose que j’ai appris ces derniers mois, en adoptant une routine plus healthy (je suis toujours accro à mon cours de barre, si vous n’avez pas encore testé je ne peux que vous recommander), c’est qu’il faut avoir confiance en soi, Nous sommes tous différents, nos corps sont différents et nos pratiques du yoga notamment seront différentes. L’importer c’est d’écouter son corps et ne pas se comparer aux autres. Plus facile à dire qu’à faire, je suis d’accord mais essayer vous verrez ça fait du bien. Et on commence par sortir de sa zone de confort.
 
Toujours pas sure d’avoir le courage de tester IRIS ? Moi j’y serai. Envoyez-moi un email sur contact@hongkongmadame.com on peut s’y retrouver … plus on est de fous plus on rit après tout !
 
La liste des participants au festival est assez impressionnante ! Pour mieux comprendre à quoi s’attendre  j’en ai rencontré trois. Objectif ? Leur poser quelques questions sur leur participation à IRIS et comprendre ce qui les motive dans leur pratique du Yoga.
 

 
Cherry LI - Chimaga
Proposera une classe de Mindfulness Yin Yoga 

IRIS
 
  • Comment définirais-tu la pleine conscience ?
Pour moi c’est être pleinement présent à l’instant T. Maitriser ma respiration, avoir conscience de mon corps, de mes sensations et de mes pensées. Très difficile à pratiquer dans la vie quotidienne !
 
  • Comment as-tu découvert le yoga ?
Ma première classe était en 2005. Je voulais tester quelque chose de différent. Au début je n’ai pas du tout accroche et pourtant je prenais un cours par ci un cours par là.
Puis il y a 6 ans j’ai testé un cours de Vinyasa et là j’ai adoré. Je suis devenue plus assidue et j’ai commencé à observer les effets bénéfiques : moi qui avait tendance à attraper toutes les bactéries qui trainent je suis beaucoup moins souvent malade et surtout je suis bien plus détendue qu’avant.
 
  • Ta classe à IRIS sera du Mindfulness Yin Yoga – mais c’est quoi exactement ?
Le Yoga en lui-même implique déjà une certaine pratique de la pleine conscience (ndlr : mindfulness). J’ai donné ce nom à mon cours pour que ceux qui viennent à IRIS sachent à quoi s’attendre : une pratique lente, des poses qui sont tenues plus longtemps, avec des exercices de respiration et un temps de méditation.
 
Il y aura un focus spécifique sur la zone du foie et notamment une pause auto-massage avec des huiles essentielles. C’est quelque chose que je fais dans mes cours et qui est très apprécié. C’est un excellent moyen de se détendre et d’être bienveillant envers son corps. Nous lui faisons tant subir, chaque jour.
 
  • Une envie, un but que tu tentes d’atteindre en enseignant le yoga ?
Mon but c’est de créer une connexion. Que mes étudiants arrivent à avoir conscience de leur corps et de leur esprit. 
 
  • Est-ce ta première participation à IRIS ?
Oui ! J’ai eu envie de rejoindre l’aventure parce que je trouve leur approche du bien-être riche et très complète. Cela me plaisait de m’y insérer, pour apporter ma propre vision et pouvoir insister sur l’importance de connecter le corps et l’esprit. J’aime aussi l’idée que cela se passe en extérieur et favorise la connexion à la nature et aux éléments.
 


 
Rosalie e’Silva - Rosalie Yoga
Proposera une classe de Vinyasa Yoga 

IRIS
L’insight Hong Kong Madame : j’ai eu la chance de participer à une session de Full Moon Yoga et Méditation avec Rosalie début Février et j’ai adoré son énergie. Je vais clairement essayer de participer à sa classe pendant IRIS. On se retrouve là-bas ?
 
  • Comment définirais-tu la pleine conscience ?
Pour moi c’est une façon d’être. C’est faire même les choses les plus banales en y mettant de la volonté. J’essaye de pratiquer pendant les moments les plus anodins : faire la vaisselle, me laver les dents. J’essaye de faire attention à tout ce qui m’entoure, de repérer tous les détails. La pleine conscience est un outil très puissant pour vous aider a pleinement vivre l’instant présent.
 
  • Comment as-tu découvert le yoga ?
J’ai commencé quand j’avais 19 ans. J’en ai tenté plein de versions différentes : Ashtanga, Bikram, Vinyasa … mais ce n’est que quelques années plus tard, en devant journaliste pour la télévision, que j’ai vraiment commencé à pratiquer de façon régulière. 
 
Le yoga était mon moyen de décompression pour lutter contre le stress des reportages live. J’y étais accro ! Puis j’ai commencé à prendre conscience que je pouvais appliquer ce que je pratiquais pendant les cours à ma vie quotidienne. Par exemple, prendre 10 grandes inspirations (ujjayi) avant de passer en live, un vrai sas de décompression.
 
  • Ta classe à IRIS sera du Yoga Nidra – mais c’est quoi exactement ?
Le yoga nidra est aussi connu sous le nom de yoga du sommeil et c’est une des formes de méditation les plus poussées. C’est un savant mix de relaxation du corps et d’éveil de l’esprit. On le pratique allonge sur le dos, les yeux fermes … finalement restez éveillé est le plus difficile !
 
Mais la relaxation n’est qu’un début. Je pense que le yoga nidra peut réellement transformer votre vie. C’est comme ouvrir une porte sur votre moi intérieur.  Votre esprit devient très réceptif. Moi ça changé ma vie en m’aidant à surmonter ma peur panique de parler en public et en me permettant de progresser dans ma carrière de journaliste tv.
 
 
  • Une envie, un but que tu tentes d’atteindre en enseignant le yoga ?
J’adore observer comment la pratique transforme mes étudiants. Ils sont nombreux à arriver plein de stress et j’aime les voir repartir plus légers. Mon objectif c’est de prendre part à cette transformation, d’aider mes étudiants à reconnecter avec leur calme intérieur.
 
Il y a bien sur des bénéfices physiques visibles pour ceux qui pratiquent le yoga mais pour moi la réelle magie du yoga se passe à l’intérieur du corps et de l’esprit.
 
C’est les changements qui ne sont pas visibles qui sont parfois les plus impactants.
 
  • Est-ce ta première participation à IRIS ?
C’est la seconde fois que je donnerai une classe pendant IRIS. Je suis arrivée à Hong Kong en Février 2017 et j’ai vu la publicité pour IRIS … je me suis dit que c’était un signe et qu’il fallait que j’y participe.
 
J’adore l’énergie que dégage ce festival. Des centaines de yogi qui bougent et respirent en chœur. Pour moi c’est un honneur de faire partie de cette liste de participants, aux côtés de professeurs reconnus à Hong Kong. Et pouvoir partager mon amour du yoga est toujours un plaisir ! En plus c’est un évènement hyper fun … pas de stress, pas de jugements, un seul objectif : se faire du bien.
 
 
 
Estelle Anhao – Anhao
Proposera une classe de Pilates

IRIS
 
  • Comment définirais-tu la pleine conscience ?
Pour moi c’est avoir conscience de comment fonctionne notre corps et notre esprit. Je dis toujours à mes étudiants qu’une séance c’est 80% dans l'esprit et 20% dans le corps. Si vous arrivez à connecter votre mental alors vous attendrez vos objectifs.
 
 
  • Comment as-tu découvert le Pilates ?
 
Ancienne gymnaste et aujourd’hui coach sportif, j’ai pris conscience au cours des années que les adultes développent des blessures que les enfants n’ont pas. J’ai alors cherche une façon de soigner ses blessures, de les éviter aussi en améliorant la façon de se tenir et en travaillant sur comment obtenir le bon alignement. C’est là que j’ai découvert le Pilates, une méthode qui s’attarde aussi bien sur la force physique que sur le bon alignement et la flexibilité. Qui ne souhaite pas avoir le plein control sur son propre corps ?
 
  • Ta classe à IRIS sera du Mat Core Pilates – mais c’est quoi exactement ?
Une session de 55min sans pause avec un focus sur les muscles et la ceinture abdominale. C’est le centre de votre corps. C’est aussi le bas de la pyramide et en renforçant votre ceinture abdominale vous serez capable d’escalader cette pyramide.
 
  • Une envie, un but que tu tentes d’atteindre en enseignant le Pilates ?
Je veux amener mes étudiants vers leurs objectifs : corriger une posture, se remettre d’une blessure, travailler sur son alignement … les aider à comprendre comment leur corps fonctionne et à contrôler leurs mouvements.
Je pense que cela marche puisque de nombreux ostéopathes et kiné nous envoient des patients.
 
  • Est-ce ta première participation à IRIS ?
Non. Ils m’ont proposé de le refaire cette année suite au succès de ma classe l’an dernier qui a attiré plus de 70 personnes. 
C’est une expérience unique et j’ai adore l’an dernier. Ou ailleurs qu’à Hong Kong peut-on enseigner devant des gens de plus de 20 nationalités différentes ? Peu importe d’où on vient, peu importe notre culture, IRIS nous réunit tous pour partager une même activité dans la joie et la bonne humeur. 


 




Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter