Eleven Madison Park : un diner étoilé mené d’une main de chef face au Flat Iron Building

13 Septembre 2019


Eleven Madison Park : un diner étoilé mené d’une main de chef face au Flat Iron Building
par Aude Camus 
 
Ceux qui me suivent depuis un petit moment le savent, mes voyages sont toujours une excuse pour me faire plaisir niveau gastronomie et j’aime m’offrir une expérience culinaire hors du commun quand je le peux. Vous vous souvenez de mon échappée Parisienne au début de l’été ? Échappée qui avait été l’occasion d’un déjeuner de haut vol chez Alain Ducasse au Plaza Athénée et qui avait mis la barre très haute pour le reste de mes vacances. J’avais donc hâte de voir si mes vacances à New York, où j’avais réservé une table dans un autre triple étoilé – Eleven Madison Park– seraient à la hauteur. 

Eleven Madison Park : un diner étoilé mené d’une main de chef face au Flat Iron Building
Sur le papier, EMP (pour les intimes) a de quoi faire frétiller les papilles : un des cinq restaurants trois étoiles à New York, élu Best Restaurant in North America en 2018 et World’s 50 Best Restaurants en 2017 … la liste des récompenses est longue pour ce restaurant dirigé par le chef, d’origine Suisse, Daniel Humm. J’espère que vous avez faim, je m’attends à un festin. 

Eleven Madison Park : un diner étoilé mené d’une main de chef face au Flat Iron Building
Mais avant les plaisirs de la bouche, plaisir des yeux : je suis fan de cet endroit à l’ambiance art-déco avec son incroyable hauteur sous plafond et ses immenses fenêtres ouvertes sur Madison Square Park. L’esprit des lieux est très New Yorkais. La salle est grandiose, je ne pense pas avoir jamais mangé dans une salle de cette taille auparavant, mais loin d’être impersonnelle. En parlant de Madison Square Park, l’endroit est connu pour avoir vu naitre Shake Shack en 2001, sous la forme d’un chariot à hotdogs qui est devenu trois ans plus tard un vrai kiosque avec un menu plus étoffé (et notamment les fameux burgers). Les deux voisins sont bons amis et ont même déjà collaboré, chef Daniel Humm ayant notamment créé le très populaire « Humm Burger » pour les 10 ans de Shake Shack il y a quelques années. Mais assez parlé de burgers, aujourd’hui nous sommes là pour quelque chose de bien plus chic. 
 
Ne vous attendez pas à ce qu’on vous apporte un menu, cela n’arrivera pas. Ici vous n’aurez que peu de choix à faire : menu en 8 plats ou menu en 10 plats et l’une de vos entrées, l’un de vos plats et votre dessert. Pour le reste, il faudra faire confiance au chef. J’adore ! Je trépigne d’impatience de découvrir les nombreuses surprises qui m’attendent. 

Eleven Madison Park : un diner étoilé mené d’une main de chef face au Flat Iron Building
Je pourrais vous dire exactement ce que j’ai mangé ce soir-là mais cela n’aurait que peu d’intérêt puisque le menu change aux grès des saisons et des inspirations du chef et qu’il n’y a donc aucune chance que vous ne goutiez les mêmes plats si jamais vous vient l’idée (très bonne) de réserver une table chez EMP lors d’un voyage à New York. Cependant, et comme je vous le disais, il vous sera demandé de choisir l’une de vos entrées. Deux ou trois options vous seront proposées et notamment le foie gras. Croyez-moi et n’hésitez pas une seconde, optez pour cette entrée. De même, pour votre choix de plat ne cherchez pas plus loin que le canard. Ces deux recommandations sont des plats signatures du chef qui restent à la carte toute l’année (mais dont les condiments et accompagnements changent aux grès des humeurs du chef) et il serait dommage de passer à côté. 
 

Eleven Madison Park : un diner étoilé mené d’une main de chef face au Flat Iron Building
Le foie gras que j’ai eu la chance de déguster mariné à l’aubergine est probablement le plat le plus excitant que j’ai goûté cet été. Il est explosif en bouche, avec un jeu de textures incroyable. 
 

Eleven Madison Park : un diner étoilé mené d’une main de chef face au Flat Iron Building
Le canard est servi avec des accompagnements de saison mais est toujours, et ce depuis 2006, laqué au miel et à la lavande ce qui lui donne un goût étonnant. Bien évidemment, la cuisson est parfaite. Dieu que c’est bon ! 
 
Le chef Daniel Humm met un point d’honneur à mettre en avant des producteurs et produits de la région de New York : foie gras de l’Hudson Valley, légumes cultivés localement … Un joli hommage à cette ville et sa diversité, finalement assez peu connue, en termes de produits. 
 
Le service lui est absolument parfait de A à Z avec une attention aux détails assez hors du commun. Nous sommes par exemple sortis à un moment pour fumer une cigarette devant le restaurant et l’équipe est venu nous offrir des verres de Campari pour s’assurer que nous ne nous déshydrations pas dans la chaleur étouffante de l’été New Yorkais. Ils n’ont aussi jamais émis le moindre jugement sur notre exponentielle consommation de pain (nous sommes Français … c’est dans nos gênes), s’assurant au contraire que nous avions toujours devant nous un de leurs petits pains bien beurrés et bons à se damner. 
 
Conseil Madame : n’hésitez pas à indiquer, au début du repas, que vous aimeriez beaucoup découvrir les cuisines. Ils vous y emmèneront vers la fin, et alors que le rythme se ralentit, et vous expliqueront un peu comment tout cela fonctionne. 
 
Une expérience incroyable. J’espère que ces trois heures (la durée moyenne d’un repas chez Eleven Madison Park) ne vous ont pas paru trop longue. Pour ma part, j’ai réellement savouré chaque instant et cela malgré un jetlag très difficile à assumer. 
 
À savoir : les réservations ouvrent le premier du mois précédent (1erjanvier pour une réservation en Février, 1erFévrier pour une table en Mars …) et le restaurant est pris d’assaut, je recommande donc de réserver dès le premier jour. Les réservations se font uniquement en ligne et vous payerez le menu en avance (335 USD par personne). 
 

335 USD pour le menu tasting 
175 USD pour le wine pairing 
 

Eleven Madison Park
11 Madison Avenue
New York, NY 10010















 



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 30 Août 2019 - 07:00 3 mooncakes pour nos palais Français


Nouveau commentaire :
Twitter