1935 – les délices du Sichuan à la sauce cantonaise

25 Octobre 2018


1935 – les délices du Sichuan à la sauce cantonaise
par Aude
 
1935 ? L’année de naissance de la grand-mère du fondateur. Une grand-mère à la vie agitée : d’abord Chef reconnue dans sa région natale du Sichuan, elle a ensuite fuit la Chine pour Hong Kong à cause de la guerre civile.  Un exil qui l’a obligé à revoir ses recettes et à les adapter aux techniques de cuisine cantonaises donnant naissance à une jolie fusion et des recettes uniques qui sont aujourd’hui servies dans le restaurant ouvert par son petit-fils en Janvier 2018. Jolie histoire non ?
 
Les recettes sont des recettes de grand-mère mais le lieu lui n’a rien de vieillot ! C’est même plutôt design, hyper élégant mais toujours avec cette touche familiale personnelle puisque le décor est inspiré des cabines de train vintages pour rappeler le voyage de l’aïeule. Les baies vitrées offrent une jolie lumière naturelle le jour et une vue plongeante sur les immeuble de Central la nuit. Je connais bien ce building, je monte d’habitude jusqu’au 20eme pour des tapas et une sangria chez Fofo mais je n’avais jamais marqué le stop au 19eme. Grave erreur !
 
On attaque avec un cocktail ? 

1935 – les délices du Sichuan à la sauce cantonaise
Les recettes sont des recettes de grand-mère mais le lieu lui n’a rien de vieillot ! C’est même plutôt design, hyper élégant mais toujours avec cette touche familiale personnelle puisque le décor est inspiré des cabines de train vintages pour rappeler le voyage de l’aïeule. Les baies vitrées offrent une jolie lumière naturelle le jour et une vue plongeante sur les immeuble de Central la nuit. Je connais bien ce building, je monte d’habitude jusqu’au 20eme pour des tapas et une sangria chez Fofo mais je n’avais jamais marqué le stop au 19eme. Grave erreur !
 
On attaque avec un cocktail ? 

1935 – les délices du Sichuan à la sauce cantonaise
Le Carnation Say pour moi, un rafraichissant mix de Gin, Sake, Umeshu, Yuzu, Citron Vert et Ginger beer.
 
Vient l’heure de plonger sa cuillère dans les recettes de la famille qui nous reçoit et je recommande notamment le Chilled Chicken with truffle and coriander (HKD 130), les Poached Homemade Wontons (HKD 60) dans une sauce épicée juste comme il faut et le Branzino Fish (HKD 110) braisé dans une sauce au vinaigre, soja et vin Chinois.
Vous pensez que je me suis arrêtée la ? Vous me connaissez bien mal ! Quand c’est bon, j’ai tendance à m’emballer. Miam les Sauteed String bean (HKD 130) et les Fried king prawns with ginger, garlic, coriander and Sichuan chili sauce (HKD 60). Ce que j’adore dans ce restaurant c’est que, contrairement à pas mal de restaurant Sichuanais, si les épices sont bien présentes elles n’arrachent pas non plus nos palais d’Occidentaux.

1935 – les délices du Sichuan à la sauce cantonaise
Le coup de cœur Madame : franchement je n’arrive pas à décider si j’ai préféré les supers fraiches et délicieuses Fresh Clams in Sichuan Chili broth (HKD 140) ou les Sichuan Dan Dan Noodles (HKD 85), honnêtement les meilleures que j’ai jamais goutées.

1935 – les délices du Sichuan à la sauce cantonaise
Clairement un endroit où je retournerai. Je prévois d’ailleurs déjà d’y emmener mes amis et ma famille quand ils me rendent visite.
 
 
1935
19/F, M88 Wellington Place, 2-8 Wellington Place – Central


 



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 29 Octobre 2018 - 08:00 Hunter & The Chase – un diner sauvage


Nouveau commentaire :
Twitter