Deux jours entre filles au W Singapore – Sentosa Cove

9 Juin 2022


par Gayatri Bhaumik
 
L’article ci-après s’appuie sur un séjour effectué en décembre 2021. En raison de la situation actuelle liée à l’épidémie de coronavirus, les règles et mesures en vigueur aujourd’hui peuvent différer de celles évoquées dans cet article.
 
Dans les années qui ont suivi mon lycée, et bien que nous vivions dans des pays différents, mon amie d’enfance et moi avons réussi à nous retrouver au moins une fois par an pour partager des aventures gastronomiques et explorer de nouveaux pays. Et puis la COVID a frappé. Et c’est quand j’ai atterri à Singapour en ce matin de décembre 2021 que j’ai réalisé que nous ne nous étions pas vues depuis plus de 18 mois. Des retrouvailles en bonnes et dues forme s’imposaient et l’idée d’un petit séjour entre filles a germée dans nos têtes. Rien de trop fou, juste deux jours au W Singapore-Sentosa Cove. Mais après deux ans de restrictions à Hong Kong, cette petite escapade m’a fait l’effet d’un grand bol d’air frais. Quoi de mieux qu’un séjour dans une petite crique sur l’ile de Sent osa pour oublier la jungle urbaine qui a été mon quotidien à Hong Kong depuis mars 2020 ?
 

Deux jours entre filles au W Singapore – Sentosa Cove
Le check-in prend un peu de temps, le hall de l’hôtel est plein de locaux. Les touristes sont encore minoritaires, malgré le lancement des Vaccinated Travel Lanes. Et bien évidemment les procédures administratives sont plus longues qu’en temps normal. Il faut remplir sa déclaration de santé, réserver son spot au petit-déjeuner et au bord de la piscine, réserver sa session de sport aussi si vous souhaitez profiter de la salle de l’hôtel. Les clés nous sont enfin remises, accompagnées d’un paquet de bienvenu comprenant masques et désinfectant pour les mains. Je me plains mais finalement le process reste assez rapide et les équipes sont efficaces et très gentilles.
 

Deux jours entre filles au W Singapore – Sentosa Cove
Nous découvrons enfin notre chambre, une Fabulous Guest Room, spacieuse et colorée. Le gros point plus c’est le balcon qui donne sur la piscine de l’hôtel et sur la marina voisine. L’équipe a gentiment noté que mon anniversaire était la semaine d’avant et la chambre a été décorée de ballons. Cela ne s’arrête pas là puisqu’une bouteille de Champagne nous attend au frais dans un seau sur le balcon et qu’un gâteau a aussi été préparé.
 

Deux jours entre filles au W Singapore – Sentosa Cove
En Décembre, il était demandé aux hôtels de Singapore de fonctionner avec des créneaux horaires pour l‘accès à leurs équipements, afin de faciliter le respect des mesures de distanciation. Nous avons eu la chance de pouvoir pour la piscine cet après-midi. Changement express de tenue et nous voila sur des chaises longues, au bord de l’énorme bassin bordé de palmiers. Quel bonheur de pouvoir profiter du soleil (qui ne fait jamais défaut à Singapour il faut le dire) entre deux plongeons pour se rafraichir.
 
Et comme nous sommes toutes les deux vaccinées, nous portons les précieux bracelets rouges qui nous donnent le droit d’enlever notre masque. Un moment de bonheur et de normalité après deux ans de restrictions.
 
Ce soir-là, nous avons réservé une table au W Singapore-Sentosa Cove’s grill.

Deux jours entre filles au W Singapore – Sentosa Cove
On attaque avec l’os à moelle bien garni et servi avec son pain grillé, la salade de légumes et fruits frais et un foie-gras mais la pièce de résistance c’est bien sur le steak. Celui-ci est grillé à la perfection et servi avec une généreuse quantité de pommes de terre et d’asperges vertes sautées.
 
Le lendemain matin je décide d’aller éliminer tout cela à FIT, la salle de sport de l’hôtel. Une séance matinale qui me met en forme pour la journée et m’ouvre l’appétit. La salle de sport joue le style W à fond avec son éclairage noir et sa musique dynamique qui vous motive pendant votre séance. Les équipements sont du dernier cri et la lumière naturelle entre amplement grâce au baies vitrées. Là encore, je peux profiter de mon statut de vaccinée pour retirer mon masque et c’est un vrai soulagement de pouvoir respirer pendant ma séance de sport.
 
Malheureusement, restrictions obligent, nous n’avons pas réussi à avoir une table pour le petit-déjeuner à The Kitchen Table, le restaurant de l’hôtel. Il nous a donc été proposé un petit-déjeuner en chambre. À 8h pétantes, un plateau débordant de fruits frais et de viennoiseries ainsi qu’un avocado toast épicé très coquin nous sont livrés. De quoi bien commencer une journée qui s’annonce reposante à souhait. Nous retentons notre chance pour avoir un spot à The Kitchen Table le lendemain matin, avant notre départ, et c’est un succès. Nous aurons donc testé le petit-déjeuner sous ses deux formes. Au restaurant c’est une formule all-you-can-eat qui vous est proposée avec service à table. Au menu pour nous : acai bowl, viennoiseries mais aussi des dim sum. J’ai beau critiquer Hong Kong, Hong Kong ne me quitte vraiment jamais.

Deux jours entre filles au W Singapore – Sentosa Cove
Pour notre dernière soirée, après une journée occupée à ne pas faire grand-chose (et ça fait du bien), nous nous dirigeons vers le bar de l’hôtel, WOOBAR, où nous attend un cours de cocktails avec le mixologiste en chef des lieux. Ayant cerné nos préférences, il nous propose de nous attaquer au Negroni. N’est pas mixologiste qui veut puisque malgré ses conseils avisés nous nous débrouillons pour massacrer nos créations. Visiblement nous n’avons pas remué assez vite et nous avons donc dilué notre cocktail … Oups.
 
Mon choix de quitter Hong Kong pour passer Noël dernier à Singapour en a surpris certains. N’est-ce pas finalement quitter la ville pour retourner en ville ? Mais les restrictions bien plus légères à Singapour ainsi que cette escapade plus que bienvenue a Sentosa ont fait de ces vacances un vrai moment de répit.
 
 

Cet article s’appuie sur un séjour offert par l’hôtel W Singapore – Sentosa Cove mais n’a pas donné lieu à une rémunération financière. L’avis exprimé y est donc 100% celui de son auteur.
 




 

Deux jours entre filles au W Singapore – Sentosa Cove
À propos de Gayatri Bhaumik 

Toujours prête pour une nouvelle aventure, Gayatri  Bhaumik  a pris son premier avion quand elle avait 10 jours et n’a jamais cessé de voyager depuis. Après de longues escales à Bangkok, Melbourne et Londres, elle est aujourd’hui basée à Hong Kong. Elle écrit pour des publications voyages et lifestyle telles que Travel + Leisure SEA, ECHELON, Elite Traveler, Forbes Travel Guide et Destination Deluxe. Elle est également la fondatrice de The Wordsmith’s Ink, une agence de copywriting et community management, via laquelle elle travaille avec des clients comme Shangri-La Hotels et Shopify.


 


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 27 Septembre 2021 - 08:00 La Seine en majesté au Cheval Blanc Paris


Nouveau commentaire :
Twitter