Tomy & Co, un étoilé décomplexé

11 Juillet 2019


Tomy & Co, un étoilé décomplexé
par Aude Camus 
 
J’en ai presque fini avec mes news gourmandes sur Paris mais il reste encore une adresse dont je voulais vous parler : Tomy & Co. Encore un étoilé, me reprocheront certains. Alors oui, mais Tomy & Co n’est pas de ces étoilés vieux de la vieille où le service se veut snob et l’assiette chiche. Loin de là ! Ici, c’est la générosité des saveurs, la saisonnalité des produits, la modernité de la démarche et du lieu et un service jeune, dynamique et pas prise de tête qui mènent le pas. Le plus simple, c’est qu’on s’y retrouve pour diner … vous vous ferez votre idée. 
 

(c) Aude Camus
(c) Aude Camus
Rendez-vous est donc donné Rue Surcouf, dans le 7ème arrondissement. Pas mon quartier de prédilection, je dois l’avouer. Je trouve cette partie de Paris toujours un peu morte voire limite snob, moi qui ai plus l’habitude de sortir dans le Marais ou dans le 9/10/11. Mais la jolie façade noire de Tomy & Co fait son petit effet. Pour un peu, elle aurait presque un petit look New-Yorkais ! Rien d’étonnant à cela, le chef Tomy Gousset a passé 2 ans à New York et en est revenu avec l’envie d’ouvrir un lieu dont le cadre pouvait contraster avec l’assiette. 
 

Tomy & Co, un étoilé décomplexé
L’idée : servir des assiettes millimétrées mais dans un cadre convivial. Effectivement, sitôt la porte poussée on se sent bien : atmosphère chaleureuse, trendy mais pas impersonnel, lumière douce, casiers à bouteilles et dessins des légumes du potager sur les murs. 
 
On passe à table ? 
 
La carte est courte (5 entrées / 5 plats / 5 desserts), de saison et change tous les mois. Les légumes que l’on observe sur les murs sont aussi mis à l’honneur dans l’assiette, fruit de la collaboration du chef avec le Château de Courances (près de Fontainebleau) où il a fondé son propre jardin biologique.

Tomy & Co, un étoilé décomplexé
Chaque mois, ils sont les stars d’une entrée de légumes du potager. C’est la fraicheur des produits, le travail de la terre et les saveurs du terroir Français qui servent de fil rouge avec quelques signatures saisonnières : les gnocchis à la truffe noire en hiver ou les asperges, œuf mimosa vinaigrette à l’orange et feuille de capucine au printemps. Que nous réserve la carte d’été ? 
 
En entrée, j’avais envie de quelque chose de frais (en pleine canicule à Paris) et j’ai opté pour le Maigre cru, framboises et petit pois, oignons grelots et leche de tigre. Frais, brut et pétillant. Exactement ce que je souhaitais. J’ai notamment apprécié la chair ferme et savoureuse du maigre. Pour info, tous les poissons viennent du même producteur : Thierry Metayer en Bretagne. J’ai aussi, sans aucuns scrupules, piqué dans l’assiette de mon voisin et adoré le Vitello tonnato de langue de veau, salade de céleri et truffe d’été. Moi qui suis dingue de Vitello tonnato, la langue de bœuf lui apporte une texture vraiment particulière et la salade de céleri vient parfaitement rafraichir ce plat parfois trop riche en sauce au thon. Une très belle entrée en matière donc ! 
 
Mais cela serait dommage de ne pas accompagner ce repas prometteur d’une bonne bouteille, n’est-ce pas ? Cela tombe bien, l’un des associés des lieux – Micael Morais – est sommelier et a fait ses armes dans les plus grandes maisons Parisiennes, du Meurice au Saint James en passant par Guy Savoy. La carte comporte donc 2,000 bouteilles, sans compter une jolie sélection de Champagnes et vins au verre. Laissez-vous guider ! 
 
Tiens, voilà les plats. Amoureuse des gnocchis et ayant entendu beaucoup de bien de ceux du chef, j’ai opté pour le plat qui en contenait : la Pintade fermière aux céréales, gnocchis et humous au cumin, carottes fanes

Tomy & Co, un étoilé décomplexé
Un plat gourmand, moderne mais avec un bon goût d’enfance. Si je suis d’habitude toujours celle qui fait le bon choix au restaurant, je dois avouer cependant avoir perdu sur ce coup, le plat de mon +1 s’étant révélé une vraie petite bombe : Joue de veau croustillante, morilles au jus et romaine farcie aux légumes. Dieu que c’est cochon ! 
 
Et comme quand je passe un bon moment j’aimerais que celui-ci s’éternise, je n’ai pas pu résister à une petite touche sucrée de saison : les Fraises et glace aloe vera, biscuit moelleux. Une note fraiche et acidulée pour terminer ce diner en beauté. En résumé : Tomy & Co j’ai adoré et j’y reviendrai. 
 
 
Menu entrée / plat / dessert : 48 euros
Menu dégustation au diner : 69 euros 
Menu du jour (entrée / plat) : 27 euros 
Entrée : 14 euros / Plat : 29 euros / Dessert : 12 euros 
 

Tomy & Co
22 Rue Surcouf – 75007 PARIS










 



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter