Rencontre avec Lisa, fondatrice de Lvo-boutique

16 Mai 2018


par Delphine
 
 
Allemande, Lisa décide à 11 ans de devenir journaliste. Quelques années plus tard, la voilà grand reporter pour un quotidien allemand. Lorsque Lisa veut quelque chose, elle l’obtient !  Politique, économie, psychologie, elle écrit pour différentes rubriques mais ce qui l’attire avant tout c’est la mode, sa 2ème passion. Elle quitte alors son travail salarié et s’installe à son compte en tant que journaliste mode, notamment pour Gala. Puis sa 3ème passion, les voyages, prend le dessus. Elle parcourt le monde pour ses reportages. Pour Lisa, la vie est trop courte pour ne pas se lancer à fond dans ce qu’on aime.
Au cours d’un reportage à HK, elle rencontre son futur mari qui lui propose de d'emménager chez lui. Quelques mois plus tard, elle attend son 1er enfant puis le 2nd. Aimant la nature et ayant besoin d'espace, ils s’installent dans une maison à Lamma Island, puis à Discovery Bay en 2013.
 
En parallèle, Lisa dessine et fabrique ses vêtements et ceux de ses filles. Puis les copines font appel à elle. Robes, chemises, pantalons, son style est européen, chic et décontracté. Un peu bohème. Ses amies lui conseillent de créer sa marque de vêtements.
2017, c’est le moment, la voilà qui se lance dans une nouvelle aventure : Lvo-boutique. Le concept : réaliser des vêtements uniques, sur mesure, en fonction des envies, des caractères, des souhaits de chaque cliente. Différents modèles sont proposés, vous allez essayer chez elle, elle vient chez vous, vous vous rencontrez autour d’un café à Central ou vous choisissez directement online. Ensuite à vous de customiser si vous le souhaitez : forme, tissu, couleur… Lisa vous donne son avis et vous définissez ensemble le vêtement de vos rêves. Quelques jours plus tard, il est prêt !

 


Hello Lisa ! Tu peux te présenter en quelques mots ?
Hum … je dirais que je suis optimiste, attentionnée, bavarde


Tu nous en dis un peu plus sur ton parcours ? Comment en es-tu arrivée à créer ton label mode après des années de journalisme ?   
Hong Kong y est pour beaucoup avec son côté très visuel. Tout le monde veut s’habiller cool, mais les boutiques trendy et abordables sont rares. Par ailleurs, peu de temps après mon arrivée à HK, j’ai réalisé qu’il était très facile de réaliser ses propres vêtements. Nous avons tellement de fournisseurs de soie à portée de mains. J’ai démarré avec ma robe de mariée puis toute ma garde-robe. C’est seulement l’année dernière, lorsque de plus en plus de copines me félicitaient sur mes habits, que je me suis dis que cela pouvait être une 2nde carrière.
 
Quels challenges as-tu rencontrés en voulant lancer ton business ?  
Le 1er fût de trouver un bon couturier, rapide et performant. Après plusieurs essais, j’ai rencontré une femme charmante dans un joli atelier et j’ai eu le sentiment qu’on se comprenait parfaitement.
Ensuite, mes premiers clients ont été mes amis et j’avais toujours ce dilemme : je les fais payer ou pas ? Compliqué de faire payer ses amis. Puis, un autre challenge a été de trouver le bon web-designer.
 
Ton style tu le décrirais comment en 3 mots ?
Bohémien, coloré, chic 

 


Où puises-tu ton inspiration ? 
J’adore Pinterest qui m’apporte un nombre infini d’idées de toutes les époques (ma période préférée étant les années 60/70s). Mais de manière générale, je crée ce que j’aime porter à HK.
 
En tant que maman entrepreneur, comment ça se passe niveau organisation du temps ?
Primo, je dois remercier ma helper qui fait un boulot impressionnant lorsque je ne suis pas là. Deuxio, j’essaye de ne pas me déplacer à Central pour un seul rdv, je maximise les déplacements. Ceci dit, en tant que toute jeune entrepreneur, j’avoue que mon “me-time” est souvent consacré à mon travail.
  
Ton objectif pour le futur ?
Je suis consciente que ma passion est devenue un business. Mais j’espère que je l’aimerais toujours autant dans une dizaine d’années. J’aimerais vraiment montrer qu’il est possible de réaliser des vêtements unique, sur-mesure, d’excellente qualité à des prix raisonnables.


Ton endroit préféré à Hong Kong ? 
Hollywood Road & Man Mo temple. 


Lvo-boutique


Tags : lvo boutique

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 10 Octobre 2018 - 08:00 Portrait de femme – Karmen, fondatrice de Klu.


Nouveau commentaire :
Twitter