Portraits defemmes - Denise, fondatrice de Medium Asia

29 Mars 2022


Traduit de l’anglais au français par Aude Camus
 
12 ans, c’est l’anniversaire que célèbre l’agence de relations publiques Medium Asia en ce mois de mars. 12 ans de croissance, à Hong Kong d’abord puis à l’international, 12 ans d’évènements glamours, de changements personnels pour la fondatrice Denise, mais aussi 12 ans de défis quotidiens. J’ai rencontré Denise pour la première fois il y a cinq ou six ans à Hong Kong, avant qu’elle ne déménage à Bangkok avant la pandémie. J’ai eu la chance d’assister à certains de ses évènements et de travailler avec elle sur divers projets. La situation actuelle fait que notre dernier petit-déjeuner ensemble remonte à il y a environ trois ans mais cela n’empêche que nous sommes restées en contact et que nous échangeons régulièrement, à titre professionnel et personnel. J’ai donc pris l’excuse d’un de nos échanges pour lui poser quelques questions sur son parcours entrepreneurial, les défis rencontrés notamment ces dernières années et sa vie en tant que jeune maman aujourd’hui installée à Bangkok.



Coucou Denise, Peux-tu commencer par m’en dire un peu plus sur ton agence de relations publiques. Pourquoi avoir décidé de te lancer dans cette industrie il y a 12 ans et en quoi consiste ton métier ?

Portraits defemmes - Denise, fondatrice de Medium Asia
Je suis née et j’ai grandi aux Philippines et c’est donc là -bas que j’ai démarré ma carrière, dans les relations publiques mais dans l’univers de la politique. C’est comme cela que j’ai découvert le pouvoir du storytelling. J’ai ensuite eu l’opportunité de m’installer en Thaïlande et de travailler dans l’univers des relations publiques pour des hôtels de charme, ça a été mon premier pas dans le monde des relations publiques luxe et art de vivre. Comme tu peux l’imaginer, j’ai adoré. Sans compter qu’à l’époque, le marché des hôtels de charme était quelque chose de tout nouveau en Asie et j’ai adoré vivre son essor en tant qu’insider. En 2011, j’ai suivi mon mari, qui à l’époque dirigeait un grand magazine mode et art de vivre, à Hong Kong. J’ai alors eu l’idée de proposer à mes clients, les hôtels thaïlandais, d’utiliser cette opportunité pour développer leur marketing régional. L’idée leur a plu et c’est comme cela que je me suis retrouvée à lancer ma propre compagnie.

Portraits defemmes - Denise, fondatrice de Medium Asia
Au quotidien, mon travail, et celui de l’agence, consiste à fournir un service de relations publiques personnalisées à des start-ups, des entreprises dirigées par leur créateur, des marques locales mais aussi des marques reconnues à l’international. Nous nous concentrons sur les secteurs de la mode, des bijoux et de l’art de vivre. Au fil des ans, nous avons acquis la réputation de proposer un storytelling excellent et de savoir quel angle présenter aux médias pour bien parler de la marque. Notre service personnalisé plait aux marques qui ont presque l’impression que nous travaillons en interne pour elles alors que nous sommes un prestataire externe.

Portraits defemmes - Denise, fondatrice de Medium Asia
Notre spécialité c’est d’accompagner les marques qui souhaitent grossir sur la zone Asie Pacifique. Hong Kong et Singapour sont les marchés sur lesquels nous avons le plus d’expertise mais nous connaissons également très bien Bangkok et Manille. Nous proposons également nos services sur le marché américain et sur les pays scandinaves car nous avons désormais des équipes installées là-bas. Dans tous les pays où nous opérons, nous avons construit un mix unique de relations avec des médias locaux, régionaux et internationaux et nous pouvons donc offrir à nos clients une couverture à la fois papier, digitale et télévisuelle pour construire leur image de marque.
 
En résumé, depuis 2017, nous nous sommes positionnés comme l’agence de référence pour :
Les start-ups et les marques qui ont besoin de couverture médias pour accompagner leur expansion, des marques dont les points de vente sont donc essentiellement en ligne
Des marques indépendantes pour lesquelles nous jouons le rôle de consultants créatifs et auxquelles nous proposons une stratégie marketing qui inclut l’influence
Des marques gérées par leur créateur et qui recherche des campagnes impactantes, imaginées par une équipe qui comprend leur esprit entrepreneurial
Des marques établies attirées par notre esprit entrepreneurial et notre équipe à taille humaine
 
 
 
Qu’en est-il du nom de ta compagnie, Medium Asia ? A-t-il une signification particulière ?

Portraits defemmes - Denise, fondatrice de Medium Asia
Je sais que cela va sembler trop beau pour être vrai, d’autant que je viens juste de te parler du pouvoir du storytelling, mais ce nom j’en ai rêvé. Je te jure que c’est vrai.
 
Mon idée première était d’utiliser mon nom pour nommer l’agence. Un peu mégalo, non ? J’avais peur que cela fasse trop promotionnel et surtout que cela me mette la pression. Je cherchais donc un nom que je puisse utiliser, qui représente le business que j’avais en tête. Je cherchais également une couleur pour notre logo. Et j’ai fait ce rêve dans lequel il y avait un tee-shirt rouge avec une étiquette medium. Je m’en souviens encore très bien. Et voilà, j’ai su que c’était ça. Medium c’était le mot que je cherchais parce que cela représente à la fois la taille de notre agence mais aussi ce que nous faisons, à savoir proposer aux marques un moyen pour s’établir sur un marché. J’ai ensuite ajouté Asia parce que je savais dès le début que je ne souhaitais pas me limiter à un seul marché mais développer notre expertise dans toute la région.
 
12 ans plus tard, notre nom est toujours une fidèle représentation de ce que nous sommes et de ce que nous faisons.
 
 
 
J’imagine que la pandémie a eu un certain impact sur ton activité. On dit souvent qu’en période de crise, les coûts marketings sont parmi les premiers que les compagnies coupent. As-tu cependant aussi vu des opportunités au cœur de la crise ?
La pandémie a clairement été un défi de taille. D’autant plus que, comme tout le monde, nous ne l’avions absolument pas anticipée. Mais je suis une personne qui excelle sous pression. Et la pression et les défis avaient commencé avant la pandémie, en raison des manifestations à Hong Kong qui nous avaient poussés à étendre nos opérations au-delà de Hong Kong. D’une certaine façon, cela nous a permis de mieux surmonter la pandémie puisque d’autres marchés comme Singapour ou la Thaïlande ont imposé moins de restrictions. Nous nous sommes tout simplement adaptés pour survivre. Comme tout le monde en fait. Je ne vais pas mentir, cela a été le plus gros défi depuis les débuts de mon aventure entrepreneuriale.
 
 
 
Et quel a été la plus belle récompense ?
Je suis une adepte du proverbe « bigger is not always better ». Je suis fière, aujourd’hui, de pouvoir dire qu’être une agence à taille humaine nous a permis de travailler avec des petites marques sans pour autant nous fermer les portes d’accès à des marques globales reconnues. Nous clients sont unanimes sur la qualité de nos services. Sans compter que nous avons développé une relation personnelle avec beaucoup de nos clients, certains sont aujourd’hui des amis, ce qui ne fait que rendre toute cette aventure encore plus belle et significative. 

Portraits defemmes - Denise, fondatrice de Medium Asia
Une autre très belle récompense c’est celle de pouvoir voyager pour ce que je fais.
 
 
 
Une journée dans ta vie en ce moment, cela ressemble à quoi ?
Cela commence toujours par des prières et de la méditation. Mon fils part à l’école et je peux alors me poser pour prendre mon petit-déjeuner tout en déroulant mes mails et Instagram. Je fais ensuite un point par téléphone avec chacun de mes account managers, ou alors nous faisons un point en équipe, mais j’ai besoin de savoir ce qui se passe sur chaque marché et sur chaque compte client. 

L'équipe Medium Asia en voyage
L'équipe Medium Asia en voyage
Je récupère mon fils à l’école pour le déjeuner et je profite de lui avant sa sieste. Sieste pendant laquelle je me remets au travail. Mes après-midis se suivent mais ne se ressemblent pas. Cela peut être des appels avec des clients, ou potentiels clients, de la recherche pour un projet, de la rédaction de dossier de presse et de discours médias, des shootings … je prends mes vendredis, et je grapille chaque instant possible pour passer plus de temps avec mon fils.
 
 
 
 https://www.mediumasia.com/ 











 


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter