Entrepreneurs à Hong Kong – Jacques et Normann, fondateurs de Cheese Club et WHAT’sIN

9 Novembre 2020


Propos recueillis par Aude Camus
 
Cela fait maintenant 5 ans et demi que je vis à Hong Kong et je n’arrive pas à croire à quelle vitesse le temps a filé. Je me revois encore débarquer et me dire que rien n’est définitif et que si l’expérience ne me plait pas je pourrais toujours repartir en France. Aujourd’hui, je ne sais pas si j’arriverais un jour à partir de cette ville que j’aime tant. En tout cas, la question ne se pose pas pour l’instant. Une des choses qui m’a immédiatement séduite à Hong Kong c’est la scène gastronomique. Que vous aimiez tester de nouvelles choses, vous offrir des repas d’exceptions, manger des spécialités locales pour pas grand-chose … la ville est un terrain d’exploration infini pour les amateurs de bonne bouffe. Et plus ça va, plus l’offre s’étoffe et plus on trouve de bons produits de qualité. Je me souviens, par exemple, qu’il y a 5 ans, il n’était pas si facile de trouver du bon fromage français à prix raisonnable. Parce que oui, ce n’est pas parce que je vis à l’autre bout du monde que je suis prête à renoncer au plaisir d’une Comté affiné ou d’une bonne Epoisses. Je suis un bon cliché français qui carbure au fromage, à la baguette et au vin. Et puis, un jour Cheese Club a débarqué et a commencé à nous proposer, chaque mois, de commander des fromages fermiers, sourcés auprès de petits producteurs et à prix très attractifs. Via le bouche-à-oreille, la marque s’est vite développée et a vite fait des adeptes en dehors du cercle des expats Français. Pour avoir travaillé avec eux à quelques reprises, je savais que Normann et Jacques, les deux fondateurs, avaient aussi une autre marque, dédiée cette fois aux fruits et légumes frais : WHAT’sIN. J’ai voulu en savoir plus sur ces deux entrepreneurs engagés dans le bien-manger et je suis ravie de pouvoir les mettre à l’honneur dans cette série d’interviews dédiée aux entrepreneurs qui font de Hong Kong cette ville si facile à vivre et que j’aime tant.
 
 
Bonjour Jacques, Normann. Merci de prendre le temps de répondre à ces quelques questions. Je sais que vous avez tous les deux des enfants en bas âge et, qu’avec en plus deux compagnies à gérer, vos journées sont bien chargées. Pour commencer, pouvez-vous m’en dire un peu plus sur votre parcours ? Notamment votre rencontre et ce qui vous a amené à Hong Kong. 

Entrepreneurs à Hong Kong – Jacques et Normann, fondateurs de Cheese Club et WHAT’sIN
Jacques : Nous nous connaissons depuis 2001 et nos années étudiantes à Lyon. Pour ce qui est de mon installation à Hong Kong, je vivais en Chine Continentale depuis 2009 et quand mon premier enfant est né, nous avons décidé de déménager à Hong Kong pour avoir un cadre de vie plus adapté à une vie de famille.
 
Normann : Apres avoir travaillé en France pendant quelques années, je souhaitais connaitre d’autres expériences à l’étranger. A l’époque, les pays asiatiques commençaient à attirer les regards par leur dynamisme et réussite. Après un passage à Hong Kong en 2006, j’ai pensé que c’était sans doute l’endroit le plus accessible et attractif pour démarrer ce nouveau chapitre. Je m’y suis installé en 2010.
 
 
Pouvez-vous me présenter vos deux marques – Cheese Club et WHAT’sIN - en quelques mots ?


Cheese Club est d’abord né de notre désir fournir des fromages français de qualité à Hong Kong au même prix qu’en France. Depuis nous avons élargi à d’autres types de produits européens, avec toujours la même idée en tête. Pour pouvoir proposer ces super prix, nous organisons des offres groupées mensuelles : vous avez une semaine pour commander et vous recevez vos produits 10 jours après. De cette manière, nous pouvons mieux négocier les achats et la logistique, et surtout nous n’avons pas de pertes de produits !
 
Avec WHAT’sIN, notre focus est sur les fruits et légumes de saison, avec la encore un désir de qualité (nos produits sont en grande majorité certifiés Bio Europe), de traçabilité et de tarifs abordables. WHAT’sIN, c’est aussi, pour nous, l’opportunité de présenter des terroirs méconnus, des saveurs et des parfums originaux tout en jouant sur le plaisir de la surprise. Nous changeons en effet chaque semaine la composition de nos paniers en fonction de la disponibilité et des saisons. Notre offre traduit aussi une tranquillité d’esprit et un gain de temps dans la mesure où il n’y a plus besoin d’aller au supermarché pour faire ses courses. Nous les préparons pour vous, en évitant l’usage des plastiques, et les faisons livrer directement chez vous.
 
 
Pourquoi, comment vous est venu l’idée de ces deux marques ?
Jacques : nous avons commencé par lancer WHAT’sIN. À l’époque, nous distribuions des fruits tropicaux de La Réunion aux hôtels et supermarchés haut de gamme. Nous nous sommes alors rendu compte qu’il y avait une inadéquation entre l’offre et la demande : impossible de trouver des fruits certifiés sains, goûtus, non plastifiés et à prix abordables à Hong Kong.
 
Normann : Cheese Club est plus né par opportunité, même si nous avions en tête d’un jour diversifier notre concept WHAT’sIN avec d’autres produits qualitatifs à tarifs attractifs. C’est à l’occasion de mon mariage que nous avons eu notre premier galop d’essai. Nos amis ont adoré la qualité des fromages proposés et nous ont fait confiance pour organiser une autre expédition de bons produits de la France vers Hong Kong. De fil en aiguille, le concept s’est précisé avec une offre mensuelle et saisonnière où les tarifs proposés étaient tellement attractifs que la demande s’est développée au-delà de notre cercle d’amis.


 
Pourquoi avoir fait le choix de ne pas avoir de boutique(s) ?
Jacques : tout simplement parce que les loyers à Hong Kong sont tels qu’avoir une boutique nous empêcherait de maintenir notre politique de tarifs abordables. 


 
Comment sourcez-vous les produits que vous offrez sur Cheese Club et WHAT’sIN ?

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by WHAT'sIN HK (@whatsin_hk) on


Normann : tout d’abord en ayant toujours à cœur de trouver le meilleur rapport qualité/prix pour nos clients. Pour cela, nous identifions ce qui nous semble être les meilleurs terroirs ou marques par variété de produits. Jusqu’à récemment, nous allions généralement voir de nos propres yeux ce qu’il en était des personnes, des terres et de leurs produits. La situation étant ce qu’elle est aujourd’hui, nous organisons désormais l’envoi d’échantillons pour juger de la qualité de ces produits. Nous sélectionnons enfin les produits dans nos offres en fonction du sérieux de nos fournisseurs.
 
Jacques : les restrictions en termes de voyages sont un gros handicap pour nous qui sommes toujours en recherche de nouveaux produits pour un concept qui s’appuie sur le renouvellement constant de nos offres. Heureusement, même les petits producteurs se mettent aux mails et à WhatsApp.
 

 
Avez-vous des projets d’expansions ? Que cela soit en lançant une autre marque pour livrer pourquoi pas une autre sorte de produits ou en établissant vos deux marques existantes dans un autre pays ?
 
Normann : A priori pas de nouvelle marque en cours de gestation. Bien sûr, regarder au-delà du marché hongkongais fait partie de nos projets mais nous souhaitons déjà consolider les activités actuelles avant de nous lancer dans de nouvelles aventures. D’autre part, le contexte sanitaire actuel rend plus complexe toute velléité de projection !
 
Quel a été, jusqu’ici, le plus gros challenge dans cette aventure entrepreneuriale ?
Jacques : comme beaucoup je pense, la crise sanitaire actuelle a beaucoup impacté nos opérations. Le prix du fret notamment a explosé avec la réduction des vols mais nous avons malgré tout pris le parti, pas évident, de ne pas augmenter nos prix. De plus, certains de nos fournisseurs en France ont eu des problèmes d’approvisionnement pendant la période du confinement.
 
Et la plus belle récompense ?
Normann : dans un contexte difficile, c’est la confiance de nos clients qui nous donne du cœur à l’ouvrage. Nous sommes heureux de lire ou d’entendre leurs retours mais aussi indirectement de constater que nos offres plaisent autant. L’enthousiasme autour de Cheese Club est assez remarquable : chaque mois nous constatons avec beaucoup de plaisir l’engouement de nos clients à l’approche de l’ouverture de notre offre mais aussi pendant la période où les achats mensuels se font.
 

 
Vous êtes tous les deux jeunes papas : une vie de jeune papa entrepreneur à Hong Kong/ une journée type dans votre vie ça ressemble à quoi ?
Jacques : Un business comme le nôtre, en croissance permanente, ne se marie pas très bien avec le fait d’avoir 3 enfants en bas âge. Cela laisse très peu de temps libre pour les activités personnelles ou la vie sociale…
 
Normann : il n’y a pas vraiment de recette miracle pour allier famille et entreprise. Comme les autres, nous sommes abonnés aux courtes nuits et aux journées bien remplies. Mon petit moment bonheur en famille c’est tôt le matin, autour d’un bon petit-déjeuner composé de fruits WHAT’sIN et de yaourts Cheese Club (évidemment !).
 
 
Une dernière chose, vous qui avez le gout des bonnes choses, pouvez-vous nous partager vos adresses favorites à Hong Kong pour :
 
Jacques :
Un brunch en famille : Zuma
Un business lunch : Feather & Bone
Un diner en amoureux : Métropolitain
Un verre entre amis : Le Tambour
Un bon plateau de fromages (quand ce n’est pas à la maison avec une commande Cheese Club) : Le Bistro Winebeast
Acheter une bonne bouteille pour accompagner sa commande Cheese Club : French Flair
 
Normann :
Un brunch en famille : Little Creatures
Un business lunch : Indonesian Restaurant 1968
Un diner en amoureux : le regretté Pierre, par Pierre Gagnaire, au Mandarin Oriental (ndlr : qui a fermé ces portes cet été pour laisser place à un nouveau concept qui verra le jour en 2021)
Un verre entre amis : Ping Pong 129 – Gintoneria
Un bon plateau de fromages (quand ce n’est pas à la maison avec une commande Cheese Club) : Le Comptoir
Acheter une bonne bouteille pour accompagner sa commande Cheese Club : Premier Cru



 


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter